AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éducation non-violente

Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha
Admin
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 35
Localisation : La Poterie (22)

MessageSujet: L'éducation non-violente   Ven 27 Mar - 14:41

Parce que ce terme choque parfois, je préfère dire l'éducation respectueuse.

UNE NOUVELLE CATEGORIE A ETE CREEE SUR LE FORUM A CE SUJET:
http://bebekoala.forumactif.com/education-respectueuse-f23/

L'éducation non-violente consiste à éléver ses enfants dans le respect de sa personne, sans violence, q'elle soit physique ou psycologique, en le respectant comme nous aimerions nous même être respectés.

Certains parents utilisent les fessées pour punir ou faire obeir leur enfant. Mais le fait de donner une fessée est déjà une forme de violence.
(accepteriez vous de revevir une fessée ou une gifle de la part d'un policier pour une infraction commise??)

L’enfant apprend en imitant son entourage. En frappant un enfant, même si celui-ci n’est pas blessé physiquement, on lui montre que pour imposer son point de vue aux autres, on peut avoir recours à la force.

Il en est de même de son comportement vis-à-vis de son petit frère ou de sa petite soeur : l’enfant doit apprendre qu’on ne doit pas user de sa supériorité physique sur un plus petit, et l’adulte doit lui en donner l’exemple.

De plus, si un enfant recoit des fessées de manière répétée, il finira par avoir toujours peur de faire une bétise : il perdra confiance en lui et n’osera plus rien entreprendre.

Beaucoup vous diront que ce n’est qu’une « simple petite tape ». C’est peut être vrai.
Mais le fait de donner une petite tape signifie que l’on est d’accord pour frapper les enfants.
Et si cette « petite tape » se répète, ne risque-t-on pas de finir par frapper plus fort?

Humilier son enfant avec des mots est tout aussi nuisible et malsain.
Ce sont des mots tels que : “Tu es paresseux”, “Tu es bête”, “Tu es méchant”, “Je ne t’aime plus”. Ils sont très dévalorisants pour l’enfant qui, là encore, perd confiance en soi. Il ne faut pas oublier qu’à cet âge là, sa personnalité est loin d’être achevée. L’enfant pensera qu’il doit se mettre en conformité avec l’opinion qu’on a de lui. Il n’est pas assez grand pour se défendre ou le prendre avec humour.

Un parent n’a nullement besoin d’avoir recours à la force physique pour avoir de l’autorité sur son enfant. Un conflit peut être résolu sans violence, par la parole et la négociation. De plus, les jeunes enfants ne sont pas capables de respecter toutes les règles qu’on leur impose. On leur en impose souvent beaucoup trop pa rapport à leurs capacités!

Il faut savoir lacher du lest et faire des priorités dans l’éducation.

Livres interessants à lire, qui donnent des clefs sur les solutionas alternatives qui existent au recours à la fessée et à la punition, parce que OUI des alternatives existent, et que les effets néfastes des fessées et des punitions sont prouvés:


Dernière édition par Natacha le Ven 21 Aoû - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bebekoala.forumactif.com
Natacha
Admin
avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 25/02/2009
Age : 35
Localisation : La Poterie (22)

MessageSujet: L'autorité Parentale   Ven 27 Mar - 14:44

Un parent doit avoir de l’autorité sur son enfant afin de lui fixer des repères.

Il doit lui montrer qu’il est capable de le protéger afin que ce dernier puisse grandir et s’épanouir sereinement.

Poser des limites à son enfant, sans violence physique ou morale, ne relève pas de l’impossible.

Il faut avant tout respecter le développement psychologique et moteur de l’enfant.
Punir un enfant de moins d’un an est, par exemple, tout a fait inutile, car celui-ci n’a pas encore la capacité psychologique de comprendre pourquoi vous le punissez.

Il faut savoir dire « non » clairement, au bon moment.

Votre autorité ne doit pas terroriser l’enfant. Ce dernier doit à tout moment, quoi qu’il arrive, savoir que vous l’aimez toujours. Il ne doit jamais perdre confiance en vous.

Mettez vous impérativement d’accord avec votre conjoint sur vos priorités dans l’éducation, sinon votre enfant n’aura aucun repère.

Prenez toujours le temps de tout expliquer à votre enfant. Bon nombre de crises proviennent du fait qu’il na pas pu comprendre pourquoi vous exigez telle ou telle chose de lui.
Le dialogue est primordial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bebekoala.forumactif.com
 
L'éducation non-violente
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» éducation, sv, pression sociale
» intérêt éducation nationnale vs intérêt de l'enfant
» Allocation parentale d'éducation
» Le mode d'éducation de nos parents vis à vis de nos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bébé Koala :: Maternage-
Sauter vers: